Émotions : Apprenez à les gérer !

L’humain est principalement un être fait de sentiments, de ressentis. Ses cinq sens lui donnent accès à des émotions, parfois brutalement, qui peuvent avoir un impact sur nos agissement, voir nous paralyser.

Selon le Larousse, une émotion est un trouble subit, une agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc. Il peut aussi s’agir d’une réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement.

Vous l’aurez compris, l’émotion vient principalement d’un facteur déclencheur exogène, qui aura un effet androgène, souvent causé par une montée d’un cocktail hormonal de deux types : Dopamine, ocytocine, sérotonine, endorphine dans le cas d’une émotion positive, l’ACTH ou hormone corticotrope, le cortisol, l’adrénaline,  l’ocytocine et la vasopressine, en cas de situation stressante.

Des hormones responsables de nos états émotionnels

L’endorphine, est bien connue de tous les sportifs car elle provoque un sentiment de calme, de bien-être voire d’euphorie, tout en réduisant le stress et l’anxiété. Elle a également un effet antalgique important. Elle peut être couplée à la dopamine, source de plaisir et de passage à l’action. La sérotonine est produite lorsque nous nous sentons reconnus à notre juste valeur, lorsque notre estime de nous-même est bonne. Elle nous fait sentir serein et optimiste alors qu’un manque de sérotonine favorise irritabilité et impulsivité. Il est à noter qu’une exposition au soleil ou une activité sportive régulière permettent de maintenir un taux convenable de cette hormone. Enfin, l’ocytocine, que l’on nomme aussi l’hormone sociale est produite lors de démonstrations affectives.

L’ACTH est sécrétée par l’hypophyse. Elle stimule les glandes surrénales, afin de libérer du cortisol, dont le but est de fournir au cerveau de l’énergie pour faire face au stress, de réguler la tension artérielle et la fonction cardiovasculaire. L’adrénaline, quant à elle, prépare le corps à la fuite : le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent, la pression artérielle augmente. Enfin, la vasopressine régule les fonctions urinaires et la pression sanguine. Elle joue un rôle important dans la gestion de l’anxiété.

 

Pourquoi gérer ses émotions ?

L’émotion en soit n’est pas un problème, elle est simplement un signal que le corps donne sur un état psychologique. Par contre, la façon dont nous la recevons et la gérons aura des effets positifs ou négatifs selon que la réaction est proportionnée ou non. Ainsi, pour caricaturer, un acteur face au trac peut décider de s’enfuir, ce en quoi ses hormones le préparent, ou monter sur scène et exploiter cette émotion de façon positive.

Se laisser envahir par les émotions peut induire un déséquilibre tel que, dans des proportions démesurées, l’équilibre psychologique peut être menacé. Par ailleurs, le stress a de nombreuses incidences physiques qu’il ne faut pas négliger.

Il est donc important d’apprendre à équilibrer sa vie pour préserver sa santé mentale et physique.

 

Comment gérer ses émotions

Le praticien auquel vous vous adresserez saura choisir la meilleure méthode pour vous aider à vous désinhiber. Des méthodes de psychologue, comme le TIPI, pour se délester en une séance des peurs, angoisses et phobies à la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui vous permet de lever des ancrages négatifs, en passant par la méthode ACT, qui vous permet d’apprivoiser et d’accepter vos émotions, toutes les techniques sont bonnes ! Le plus dur est la prise de rendez-vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s