LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE

conduite du changement, Confiance en soi, management, troubles du comportement

La construction de l’identité d’un individu s’appuie sur l’harmonie complexe existante entre son histoire personnelle, ses croyances et ses valeurs.

Aussi cette description personnelle de soi peut évoluer au fil du temps, par le travail de va-et-vient avec l’environnement personnel qui façonne les croyances, par l’évaluation du moi face à l’autre, différent mais pareil à la fois, qui construit l’image que nous avons de nous-même et ce vers quoi nous souhaitons tendre, par un effort permanent du sens critique. Nous n’existons que par le regard d’autrui et le jugement qu’il porte, ou que nous présumons qu’il porte sur nous-même. Ainsi, cet autre devient le miroir de notre « âme », celui qui nous permet de grandir dans nos propres jugements, dans nos comportements, qui sont révélateurs de nos pensées, si tant est que l’autre a la capacité de les évaluer autrement que par le prisme de ses propres pensées.

L’émancipation, du verbe latin « emancipare », signifiant « affranchir de l’autorité paternelle » ne peut donc parvenir que d’une volonté personnelle de partir à la quête de soi, par une distanciation de ce que l’on croit être sa propre identité et la mise en danger que représente la sortie de sa zone de confort, de son environnement familier, la confrontation à l’extérieur, à l’étranger, du latin extraneus, « du dehors, extérieur ; qui n’est pas de la famille, du pays, étranger », le difficile effort de compréhension d’autrui par une déconstruction de ses interprétations du monde et de ses mécanismes.

Ulysse, expérimente par les voyages sa capacité à affronter sa propre réalité et à éprouver ses croyances, issues de la confrontation à l’expérience du réel. C’est par cette transformation initiatique qu’il conforte sa qualité de leader d’un peuple, s’élevant au-dessus du commun.

Celui qui n’a pas conscience de cette dépendance au regard de l’autre cherchera à exercer son pouvoir sur autrui pour fonder son être – c’est le cas des personnes autoritaires ou ambitieuses pour elles-mêmes et non pour le collectif- ou cherchera à le détruire par la privation de liberté, volontaire ou non, dans un schéma amoureux pouvant dégénérer en relation perverse.

Être qualifié d’étranger en son propre pays, c’est être, finalement, qualifié d’ « autre », marqué du sceau de la différence. Pour ceux qui n’ont pas vécu l’expérience des voyages, le rejet se fait sur la base d’une dissemblance liée à une distanciation face au vécu en commun, à une adhésion aux coutumes et traditions communément partagées par un groupe non de façon systémique, mais volontaire, rejetant l’aveuglement que constituent les modèles de conception du clan d’origine, acceptant de se détacher de la relation de dépendance à l’autre pour penser au commun. Il passe du « Je » au « Nous », évolution de celui qui s’élève et comprend qu’il appartient à un environnement avec lequel il entretien une interdépendance, le rendant responsable de ses actes, redevable face à ce groupe.

N’est réellement maître de son destin que celui qui décide de cette distanciation à sa propre existence pour déconstruire son schéma de pensée, faisant appel à sa raison critique, afin de décider en individu libre. Le voyage, par l’évaluation de l’autre à l’aune de soi, par la construction d’une histoire personnelle originale, font de cet individu là une richesse pour l’ensemble du groupe, apportant expérience et progression collective.

Celui qui s’enorgueillit d’être resté fidèle à son pays, sa région, sa famille, par la sédentarité, les aura finalement trahis…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.